Deux programmes d’éducation à la sexualité portés par le Planning familial

Le projet Parlons jeunes, parlons éducation à la vie affective et à la sexualité a été officiellement lancé lundi 10 avril 2017. 

Le Défenseur des droits participe de nouveau au projet Parlons jeunes qui permet de donner la parole à une douzaine de jeunes de 14 à 18 ans. Proposé par le Réseau européen des Défenseurs des enfants, ce projet est ainsi réalisé en parallèle dans 11 pays européens. La thématique 2017 est « l’éducation à la vie affective et à la sexualité ». L’éducation à la sexualité, sert à déconstruire les stéréotypes qui enferment les personnes dans des catégories et légitiment les inégalités. Le projet « Parlons jeunes » a pour but de donner la parole aux jeunes sur des sujets qui les concernent. Parlons jeunes permet à la fois de sensibiliser le public sur les droits de l’enfant et d’éduquer à la citoyenneté. Les propositions seront ensuite présentées aux Défenseurs européens des enfants afin d’être reprises dans leur déclaration annuelle.

 

Lien vers le site  Parlons jeunes, parlons éducation à la sexualité ! 

Un programme « genre et santé sexuelle » : une nouvelle dynamique qui s’inscrit dans les évolutions sociétales et dans les pratiques du mouvement Planning Familial.

Le programme « Genre et santé sexuelle » s’inscrit dans la perspective et dans  la poursuite des objectifs et des actions initiés dans les programmes que le Planning Familial anime depuis 1998, (CSV) contraception sexualité vulnérabilité et (RRS) réduction des risques sexuels. Mieux connaitre son corps et parler de sexualités, renforcer ses connaissances de tous les risques sexuels, mais aussi informer sur tous les moyens de protection et mettre en évidence les entraves socio-culturelles aux comportements de prévention : c’est le challenge qu’a porté avec succès les animatrices et animateurs de ces programmes.

Lien vers le site Genre et santé sexuelle

Partager l'article
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter